Chargé de projet de recherche en virologie

Poste à pourvoir Chargé de projet de recherche en virologie (H/F)
Catégorie d’emploi Agent contractuel de catégorie 2
Type de contrat Contrat à durée déterminée de droit public de 22 mois
Localisation Maisons-Alfort (94)
Prise de fonction Octobre 2021
Rémunération Selon l’expérience et le niveau de formation par référence aux grilles indiciaires des agences sanitaires, en application du décret n° 2003-224 du 7 mars 2003, ou selon statut particulier si fonctionnaire.
L’AGENCE ET L’ENTITÉ D’AFFECTATION

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) est un établissement public administratif placé sous la tutelle des ministères chargés de l’agriculture, de la consommation, de l’environnement, de la santé et du travail. Elle intervient dans les domaines de la santé au travail, de l’environnement, de l’alimentation, de la santé et du bien- être des animaux, de la santé des végétaux avec un objectif prioritaire : contribuer à assurer la sécurité des travailleurs et des consommateurs. Pour élaborer des recommandations de santé publique, l’Anses met en œuvre
une expertise scientifique indépendante, pluridisciplinaire, collective et contradictoire. Elle s’appuie sur un réseau de 9 laboratoires de référence et de recherche sur 18 sites. Ils ont des missions d’expertise, de surveillance épidémiologique, d’alerte et de conseil scientifique et technique. Ils assurent, ainsi, un rôle essentiel dans la qualification des dangers par la collecte des données issues des réseaux de laboratoires agréés
.

Entité recruteuse Laboratoire de Santé animale, site de Maisons-Alfort
UMR de virologie Anses Inrae ENVA, équipe Biologie des Picornavirus (BioPic)
Missions / contexte Le Laboratoire de santé animale est pionnier en infectiologie animale depuis sa création en 1901 (Fondateur E Nocard et E Roux) dans de nombreux domaines de la santé du troupeau. Le laboratoire s’inscrit dans la lutte contre les maladies majeures
infectieuses et contagieuses des animaux de rente (fièvre aphteuse, tuberculose…) et des équidés (morve, dourine…), il est investi dans des recherches sur différentes zoonoses bactériennes, parasitaires et virales. Aujourd’hui, il réunit 180 personnes
regroupées en cinq unités principales, couvrant tous les champs de l’infectiologie en santé animale. Il appartient à la Communauté d’établissements de l’Est parisien et à la Communauté d’établissements de Normandie.
Au sein de l’UMR de virologie 1161, L’équipe BioPic mène des activités de référence fortes soutenues par des activités de recherche directement liées aux mandats de référence dont elle est responsable. L’équipe est en charge des mandats de laboratoire national de référence pour la fièvre aphteuse, la maladie vésiculeuse du porc et la stomatite vésiculeuse depuis 2009. En 2015, l’équipe a obtenu le mandat du laboratoire de référence de l’OIE pour la fièvre aphteuse, en 2018 le mandat du centre
de collaboration de la FAO et en 2019 le mandat du laboratoire de référence de l’UE (LRUE) en consortium avec Sciensano en Belgique. Elle a également participé, jusqu’en 2020, au mandat de LRUE pour les maladies équines pour la stomatite
vésiculeuse. L’équipe contribue à la prévention de ces maladies en fournissant des services de diagnostic de référence et d’urgence pour la détection, l’identification et la caractérisation de ces virus. Les membres de l’équipe fournissent également de l’expertise, des conseils et des formations aux niveaux national et international en

L’Anses en chiffres
1400 agents
800 experts extérieurs mobilisés
141 millions d’euros au budget annuel
Plus de 14 000 avis émis depuis 1999
66 mandats de référence nationale
8 millions d’€uros par an en soutien
aux appels à projets de recherche
Pour en savoir plus : www.anses.fr

collaborant en tant qu’experts avec la DGAL, l’OIE, la FAO et l’EuFMD. Afin de fournir des services de diagnostic de qualité, l’équipe mène ses activités de diagnostic sous assurance qualité avec des méthodes accréditées selon la norme ISO 17025. Les activités de référence de l’équipe sont soutenues par la recherche appliquée et fondamentale portant sur : a) les interactions hôte/pathogène, b) le
développement/l’amélioration d’outils diagnostic, c) l’épidémiologie moléculaire et d) les vaccins. Les projets de recherche sont concentrés sur le virus de la fièvre aphteuse (FMDV) et visent à améliorer la compréhension des mécanismes de persistance du FMDV, à caractériser les souches virales circulant dans les pays endémiques, à développer des méthodes de diagnostic pour améliorer la détection et la caractérisation du FMDV et à développer des vaccins de nouvelle génération. L’équipe développe des collaborations avec d’autres équipes de l’unité (I5/BIOR et THAI) ainsi que d’autres laboratoires et instituts internationaux. L’équipe est composée de 9 agents.

 

DESCRIPTION DU POSTE

 

Missions Le poste de chercheur post-doctorant proposé s’inscrit dans le projet européen ERA-NET ICRAD FMDV_PersIstOmics 2021-2024 (« From proteogenomic host response signatures of persistent foot-and-mouth disease virus (FMDV) infection to diagnostic markers and therapeutic control »), coordonné par l’équipe d’accueil.
Sous l’autorité du responsable de l’équipe BioPic et de la responsable scientifique, coordinatrice du projet, le post-doctorant sera essentiellement en charge des travaux scientifiques prévus dans le WP2, dédié au développement de prototypes de tests pour la détection moléculaire de candidats marqueurs cellulaires de la persistance du FMDV chez les bovins. Un contrôle qualité des échantillons, basé sur des marqueurs de cellules épithéliales sera également inclus dans un second temps. Ces tests seront développés dans un premier temps en utilisant des échantillons issus d’expérimentations in vitro et animales, puis évalués sur des échantillons cliniques issus du terrain et collectés dans le cadre de ce projet. L’objectif ultime est d’identifier des marqueurs de diagnostic robustes pour permettre d’identifier les animaux infectés de manière persistante de manière plus sûre et plus précise qu’actuellement. Le post-doctorant recruté participera aussi aux travaux scientifiques menés dans le WP1 (identification de gènes régulés lors de la persistance virale) et WP3 du projet, visant à évaluer l’effet de molécules candidates sur la persistance virale et donc sur l’expression des marqueurs cellulaires de persistance ; les 3WP étant liés.
Activités – Biologie moléculaire : design d’amorces et sondes pour la RT-PCR en temps réel, extraction d’ARN et développement de prototypes de tests en multiplex
– Immunodétection par Western blot de marqueurs cellulaires candidats dans différents échantillons biologiques issus d’expérimentations in vitro, animales ou du terrain
– Culture cellulaire (lignées et cultures primaires), infections virales et analyses virologiques
– Contribution aux collaborations de l’équipe avec ses partenaires scientifiques internationaux (partenaires du projet FMDV_PersIstOmics) et
aux meetings organisés dans le cadre du projet.
– Valorisation des résultats scientifiques obtenus par des publications et des communications (aux niveaux national et international),
Conditions particulières – Travail en laboratoire NSB3 de virologie et notamment NSB3 fièvre aphteuse (FA)
– Respecter une « quarantaine » de trois jours à compter du dernier jour d’entrée dans le laboratoire FA, avant de rentrer en contact avec des animaux sensibles au virus de la FA
(i.e bovins, ovins, caprins, porcins et espèces sauvages apparentées) ou le personnel qui s’en occupe
PROFIL RECHERCHÉ
Diplômes requis : Bac + 5 à Doctorat en sciences biologiques, discipline virologie de préférence
Minimum bac + 3
Expériences similaires
Expérience souhaitée en virologie
Compétences
Compétences scientifiques et techniques dans le domaine de la virologie
Compétences en biologie moléculaire
Aptitudes relationnelles et goût pour le travail en équipe
Capacités rédactionnelles avérées et aptitudes à la communication orale
Capacité d’analyse et de synthèse
Maîtrise de l’anglais scientifique (communication écrite et orale)
Maîtrise de l’outil informatique (pack office, pro logiciels, logiciels)
Aptitude organisationnelle, rigoureux(se) et dynamique,
Force de proposition
Rigueur scientifique, esprit critique et méthodique
Capacité à valoriser les résultats, aptitudes rédactionnelles et de communication orale
Capacité d’analyse et de synthèse
Sens des responsabilités, aptitude à rendre compte
POUR POSTULER

Date limite de réponse : 29 juillet 2021
Renseignements sur le poste :
Sandra Blaise-Boisseau ( sandra.blaise-boisseau@anses.fr, 0660521530)
Adresser les candidatures par courriel (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence 2021-096 à : recrutement@anses.fr

Articles Récents

Post IE: CDD 12 mois renouvelable sur Projet de recherche d’interactants protéiques des tospovirus
septembre 11, 2021
POST-DOCTORAL POSITION – INNATE IMMUNE MECHANISMS ASSOCIATED WITH VIRAL PERSISTENCE IN THE HUMAN TESTIS
septembre 7, 2021
Post-doctoral position in Immuno-Virology
août 27, 2021