Day

mars 20, 2020
Tous les organismes vivants sont potentiellement sensibles à un ou plusieurs virus. Des estimations réalisées sur différents prélèvements indiquent que les virus sont les “micro-organismes” les plus abondants sur terre, avec par exemple 10 millions de particules virales dans 1 ml d’eau de mer.

Articles Récents

ISIDORe
décembre 1, 2022
Séminaire international de l’European Society of Clinical Microbiology and Infectious Diseases
novembre 14, 2022
Praticien attaché plein temps en virologie – 1 an [poste pourvu]
novembre 8, 2022