Poste CR en Virologie INRAe Grand-Est (Colmar)

POSTE de CR INRAE au CONCOURS GRAND-EST/

Chargé-e de recherche sur la résistance induite par virus

[•••] L’Unité mixte de Recherche (UMR) Santé de la Vigne et Qualité du Vin, reconnue internationalement pour ses travaux sur la santé de la vigne, étudie la biologie et le pouvoir pathogène des virus de la vigne, leur transmission par vecteurs, leur diversité, et développe des méthodologies de détection et des stratégies de lutte antivirale et anti-vecteur. L’unité possède des infrastructures modernes et performantes (parcelles expérimentales, laboratoires et serres de confinement, plateformes de phénotypage, d’imagerie, d’analyse métabolomique, serveur informatique).
Vous intégrerez l’équipe Virologie-Vection (21 personnes), qui dispose de compétences en biologie moléculaire et cellulaire, virologie végétale, nématologie et entomologie.
L’objectif du projet est d’identifier les mécanismes moléculaires à l’origine de la « prémunition », c’est-à-dire la résistance induite suite à une infection par une souche de virus peu agressive, qui peut ensuite bloquer l’infection ultérieure par un virus plus agressif. La caractérisation et la compréhension des mécanismes sous-jacents est essentielle pour développer la prémunition comme moyen efficace et durable de lutte antivirale.
L’unité a déjà obtenu des résultats prometteurs avec cette approche contre la maladie du court-noué de la vigne provoquée par le grapevine fanleaf virus (GFLV). Elle dispose de connaissances sur la variabilité génomique et phénotypique du GFLV, sur la nature des réactions de défense déclenchées par ce virus chez des hôtes modèles et la vigne et sur les déterminants viraux responsables de sa pathogénicité et de sa transmission par son nématode vecteur.
Vous concevrez et développerez votre projet sur la caractérisation des mécanismes moléculaires induits par le GFLV et surtout sur les mécanismes indispensables à la mise en place d’une immunité antivirale. Vous effectuerez vos recherches à la fois chez des hôtes modèles herbacés et chez la vigne. Les domaines de recherche incluent l’interférence par ARN, l’exclusion de la surinfection et la fitness des variants viraux en compétition. En combinant des approches de virologie moléculaire, de biologie cellulaire, d’imagerie et d’analyses « omiques », et d’analyses moléculaires et phénotypiques effectuées sur des expérimentations en place au vignoble, vous explorerez les interactions entre les différentes souches de virus dans un contexte de génome multipartite, et définirez leur impact sur les mécanismes de prémunition. [•••]

Informations :

Fr : https://jobs.inrae.fr/concours/concours-charges-recherche-classe-normale-profil-h-f/cr-2021-spe-1

En : https://jobs.inrae.fr/en/open-competitions/open-competions-research-scientists-job-profiles-crcn/cr-2021-spe-1

CONTACTS
OLIVIER LEMAIRE

olivier.lemaire@inrae.fr

VÉRONIQUE BRAULT

veronique.brault@inrae.fr

 

Articles Récents

VetBioNet
avril 9, 2021
Rencontres de virologie végétale
mars 19, 2021
Post-Doc position Institut Cochin
mars 8, 2021